Pocket Monsters 2019 058 et 059 VOSTFR

Bonjour à tous !

Double sortie aujourd’hui pour compenser notre récente absence (due à diverses obligations personnelles) !

Au programme, nous allons commencer par un épisode coupé en deux chapitres, l’un centré sur des Gloupti et l’autre sur des Pokémon tortues, puis nous continuerons par l’arrivée du dernier starter de Galar, Ouistempo !

Let’s go !

PM2019 058 : Pokémon en français, Gdrive et Torrent
PM2019 058 : Pokémon en japonais, Gdrive et Torrent

PM2019 059 : Pokémon en français, Gdrive et Torrent
PM2019 059 : Pokémon en japonais, Gdrive et Torrent

Streaming : le streaming est disponible sur Gdrive et sur Mega après quelques minutes de traitement.

7 comments

  1. Ownexx Reply

    Super, un double épisode.
    Je ne m’attendais pas à ça.

    Merci Beaucoup

  2. thierrydeaf65100 Reply

    Merci les gars pour les doubles épisodes vous avez assurés je vais me régaler 😉

  3. Shazer Reply

    je bouillonnais d’impatience !!! Merci pour ce double épisode ! Arigato mina san !

  4. Sunme Reply

    Pyrobut et Caratroc

    Rien ne sert de courir ; il faut partir à point.
    Pyrobut et Caratroc en sont un témoignage.
    Gageons, dit celle-ci, que vous n’atteindrez point
    Si tôt que moi ce but. Si tôt ? Êtes-vous sage ?
    Repartit l’Animal léger.
    Ma Commère, il vous faut purger
    Avec quatre grains d’ellébore.
    Sage ou non, je parie encore.
    Ainsi fut fait : et de tous deux
    On mit près du but les enjeux.
    Savoir quoi, ce n’est pas l’affaire ;
    Ni de quel juge l’on convint.
    Notre Pyrobut n’avait que quatre pas à faire ;
    J’entends de ceux qu’il fait lorsque prêt d’être atteint
    Il s’éloigne des Mastouffes, les renvoie aux calendes,
    Et leur fait arpenter les landes.
    Ayant, dis-je, du temps de reste pour brouter,
    Pour dormir, et pour écouter
    D’où vient le vent, il laisse Caratroc
    Aller son train de Sénateur.
    Elle part, elle s’évertue ;
    Elle se hâte avec lenteur.
    Lui cependant méprise une telle victoire ;
    Tient la gageure à peu de gloire ;
    Croit qu’il y va de son honneur
    De partir tard. Il broute, il se repose,
    Il s’amuse à toute autre chose
    Qu’à la gageure. À la fin, quand il vit
    Que l’autre touchait presque au bout de la carrière,
    Il partit comme un trait ; mais les élans qu’il fit
    Furent vains : Caratroc arriva la première.
    Eh bien, lui cria-t-elle, avais-je pas raison ?
    De quoi vous sert votre vitesse ?
    Moi l’emporter ! et que serait-ce
    Si vous portiez une maison ?

    Petite retouche d’une poésie qu’on a apprise à l’école primaire. Merci pour le « double-épisode » et vivement les prochains épisodes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>